Le Tir E0 l'Arc dans le Nord - Pas de Calais
Écrit par Administrateur   
29-10-2008

LE TIR A L'ARC

Le Tir à l'Arc véhicule des images, des idées et des valeurs fortes.

L'ARC, LA FLECHE, LA CIBLE, LA VISEE symbolisent 

- la recherche d'un objectif
- la précision
- la rapidité pour aller droit au but
- la beauté et la pureté du geste technique

EXIGENCE DU TIR A L'ARC DE HAUT NIVEAU

- La maîtrise de soi
- La résistance au stress 
- La concentration
- La régularité associée à la précision
- La recherche de la performance
- La volonté
- L'équilibre physique et mental
- La rigueur
- L'esprit d'équipe (bien que le Tir à l'Arc soit un sport individuel par excellence, les compétitions par équipes sont de plus en plus répandues et une bonne dynamique de groupe permet d'obtenir des résultats plus performants).
- La capacité d'adaptation (à l'environnement, aux intempéries...),
- La préparation du matériel qui doit toujours être réglé et entretenu

Visée
L'ARC, LA FLECHE, LA CIBLE, LA VISEE

LE RESPECT DES REGLES DU JEU

Sport de rigueur et de tradition, le Tir à l'Arc est une discipline codifiée, où l'archer se doit de connaître les règles du jeu, comme le dirigeant de société de son marché, sans jamais oublier celles du fair play.

Le monde du Tir à l'Arc peut se féliciter d'être "propre", épargné par les problèmes de corruption et de dopage.

LE LOISIR 

La pratique du tir à l'arc est ouverte aux débutants, aux compétiteurs mais aussi aux personnes désirant faire une activité de loisir.

LES INSTITUTIONS

La Fédération Française de Tir à l’Arc compte 59 906 licenciés en 2006. Fédération délégataire du ministère de la jeunesse et des sports, c'est la seule pouvant décerner des titres de Champions de France

La ligue des Flandres de tir à l'arc représente l'échelon régionale de la fédération, c'est la seule à pouvoir décerner des titres de Champion régionnaux pour la région Nord - Pas de Calais

Ce sont 2500 licenciés qui pratique le tir à l'arc dans notre région.

Le Tir à l’Arc offre différents types de disciplines :
- internationales,
- nationales.

LES DISCIPLINES INTERNATIONALES

- Le Tir sur cibles, en plein air : les hommes tirent à 90 et 70 mètres (sur des cibles de 122cm) puis 50 et 30 mètres (sur des cibles de 80 cm) et les femmes tirent à 70 et 60 mètres puis 50 et 30 mètres. Cette configuration se retrouve sur les championnats du monde.
Cette discipline a été remplacée au niveau européen et olympique par l'épreuve 2x70 mètres (sur des cibles de 122cm). Les benjamins tirent à 30 mètres, les minimes à 50 mètres.

2 x 70 m
Le Tir sur cibles, en plein air


- Le Tir sur cibles en salle : les distances de tir sont les 18 ou 25 mètres pour les hommes et les femmes, selon les compétitions (le 25m est très rare). Le tir se déroule sur 2 séries de 30 flèches. Une série comprend 10 volées de 3 flèches. Le temps maximum est de 2 minutes pour 3 flèches.
Pour ces deux disciplines, deux types d’arc sont reconnus : l’arc classique et l’arc à poulies.(Anoter toutefois qu'en France la salle est ouverte aux arcs nus)
Le blason est de 60cm pour les benjamins et minimes, de 40cm pour les cadets, juniors, seniors, vétérans et super-vétérans. Les arcs à poulies tirent sur un tri-spot de 40cm (1 flèche par spot) :

- Le Tir en Campagne : il s’agit d’un parcours établi sur un terrain accidenté avec 24 implantations de cibles qui peuvent être placées à des distances connues (entre 10 et 60 mètres) ou inconnues (entre 5 et 50 mètres). Ces dernières distances doivent alors être évaluées par les archers. Les cibles sont concentriques, centre jaune, et le reste noir. Leur taille diffère en fonction de la distance.
Trois types d’arc sont reconnus : l’arc classique, l’arc à poulies et l’arc nu.

Il existe d’autres épreuves reconnues par la Fédération Internationale, mais elles ne sont, à ce jour, pratiquées en France qu’à titre exceptionnel. Il s’agit du ski-arc (qui tend à se développer), du tir au drapeau et du tir de longue portée.
Une nouvelle épreuve, le 900 Round consiste en un tir de 30 flèches à chacune des distances suivantes sur blasons de 122 cm : 60, 50, 40 mètres pour toutes les catégories ; plus facile d’accès que le Tir Olympique, mais peu pratiqué en France.

LES DISCIPLINES NATIONALES

- Le beursault : tir à 50 mètres, deux cibles se font face et chaque archer tire par aller et retour un total de 40 flèches. Il s’agit d’un tir dont les origines remontent au XVe siècle et que permettait aux "francs Archers ", sorte de Garde Nationale, exemptés d’impôts, de s’entraîner tous les dimanches sur un champ de tir réservé à cet effet en tirant alternativement une flèche sur deux buttes espacées d’environ 50 Mètres.

- Le 2 fois 50 m : tir à 50 mètres pour les hommes et les femmes sur des cibles de 122 cm. Les jeunes tirent à des distance moindres
Les arcs utilisés sont l’arc classique et l’arc à poulie.

- Le tir "nature ", il s’agit d’un parcours accidenté, comprenant 42 cibles, placées à des distances variant de 5 à 40 mètres, toutes inconnues. Les cibles sont de type animalières, représentant des gibiers de tailles différentes en fonction des distances.
Pour le tir "nature ", cinq types d’arc sont reconnus : l’arc "chasse ", l’arc classique, l’arc à poulies, l’arc droit et l’arc libre. Les quatre premières armes se tirent sans viseur.

- Le tir "3D", il s’agit d’un parcours accidenté, comprenant 40 cibles, placées à des distances variant de 5 à 40 mètres, toutes inconnues. Les cibles sont de type animalières en 3 dimensions, représentant des gibiers de tailles différentes en fonction des distances.

La richesse de ce sport : c’est sa diversité. Ainsi, il s’adresse un large public. Si l’on recherche un sport de précision au sens strict du terme, on choisira le Tir sur cible (en plein air ou en salle). Si l’on veut se rapprocher de la nature, le tir en campagne ou le tir nature permettront à l’amateur de suivre des parcours jalonnés en pleine nature.

Equipe
Championnat de France par équipe de ligue 2007

LE TIR A L’ARC DANS LA REGION

La Ligue des Flandres compte 2500 licenciés en 2007 dont environ un quart de femmes. Une progression importante est observée pour l’effectif des jeunes depuis 1990.
71 clubs accueillent ces licenciés.

La représentation sur le plan national est importante puisque en 2006, c'est 12 champions de France qui sont licenciés dans notre ligue.

Au niveau international, nos archers sont aussi présents, pour 2007 :

- Quentin CORDIER (Monchy au bois) et Valentin VAN HUFFEL (Aulnoye Aymeris) : Vice-Champion d'Europe par équipes (Olympique)
- Sébastien BRASSEUR (Wingles) Vice champion du mond en équipe (Salle)
- Valentin VAN HUFFEL d'Aulenoyes médaille de bronze en individuel et associé à Quentin CORDIER de Monchy, médaille de bronze par équipe (Championnat du monde salle).

 

Des résultats
Equipes des Flandres en championnat de France 2007

SES ACTIONS EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DU TIR A L’ARC

Offre aux clubs en création d’aides en structures, matériel et encadrement,
Offre à ses adhérents un service de qualité, par la mise à disposition au sein des clubs de cadres compétents, par la participation à des stages ouverts à tous les niveaux,
Offre une panoplie variée de compétitions,
Permet à tous les tireurs d’entretenir des ambitions : classements et titres départementaux, classements et titres régionaux, classements et titres nationaux,
Permet l’accueil des jeunes et leur propose des activités adaptées à leur développement,
Assure la formation de ces cadres bénévoles et professionnels (initiateurs, entraîneurs de club, brevetés d’état).

L’ACCESSIBILITE DU TIR A L’ARC A UN LARGE PUBLIC

"La compétition la plus classique est la lutte contre soi-même et consiste à lâcher ses flèches le plus habillement possible de façon à les placer au centre de la cible. Elle peut être individuelle, avec les adversaires qui ont la même motivation, il s’agit alors de tirer mieux que les autres, mais elle peut être par équipe, dans ce cas, il y a la cible, les adversaires mais aussi les équipiers, responsabilité plus grande encore pour l’archer dont les résultats sont en partie responsable de la place de l’équipe."
En réaction à la mollesse et à la fausse agitation de la vie courante, le pratiquant apprend à maîtriser son corps, à se sentir bien dans sa peau. Dès la première volée de flèches, le débutant se rend à l’évidence que le Tir à l’Arc, s’il constitue un sport à part entière, n’exige pas de facultés physiques particulières et reste adaptable à chaque individu.
Il s’agit certes, d’un sport statique, mais qui fait appel, du moment où l’archer bande son arc jusqu’à celui où il libère la corde à un nombre considérable de muscles (bras, ceinture scapulaire, dos...). Seulement, cette mobilisation musculaire ne trouve une réelle efficacité que dans la mesure où elle s’accompagne d’une intense concentration mentale.
C’est une des seules activités sportives qui peut se pratiquer à bon niveau après la cinquantaine, elle peut, de ce fait, participer à la lutte contre la sédentarité. Elle propose des possibilités de pratiques pour des enfants en bas âge (à partir de 5 ans) moyennant un matériel adapté. La difficulté évolue selon le niveau du tireur.
Elle répond complètement aux recherches de détente, d’amusement et de convivialité au travers de la pratique. Elle a l’avantage de pouvoir se pratiquer en famille.
Ceci se justifie d’autant plus qu’elle est de plus en plus utilisé par les stations de vacances.
Elle convient à tous les types de budgets. Grâce à l’ouverture de nouveaux marchés, il est possible d’acquérir un matériel convenable, durable, pour débuter à un prix dérisoire.
Elle peut participer à un plan d’insertion des handicapés moteurs et sensoriels (pratique handicapés en fauteuil, non-voyant) et entrer dans le cadre d’actions socio-éducatives. Elle intéresse de plus en plus les publics scolaires.
Dernière mise à jour : ( 21-12-2008 )